Conférenciers et juges

Conférenciers invités

Thomas Dequivre, Ing Jr., Ph. D.

Détenteur d’un doctorat de l’Université de Sherbrooke, effectué en cotutelle entre le Département de génie électrique & informatique et du Département de chimie de la Faculté des sciences ainsi que d’un diplôme d’ingénierie des matériaux de l’école Polytech Paris-Sud, il est aujourd’hui responsable de l’industrialisation des procédés et des transferts technologiques au Centre de Collaboration MiQro Innovation (C2MI) à Bromont.

 

Normand Voyer, Professeur

Normand Voyer est professeur titulaire à l'Université Laval. Ses recherches sont orientées en chimie organique, bioorganique et supramoléculaire. Chercheur reconnu, ses travaux ont fait l'objet de nombreuses publications dans des revues prestigieuses. Normand Voyer participe aussi activement à la promotion des sciences auprès du grand public, particulièrement auprès des jeunes, par le biais de chroniques radiophoniques et de conférences inusités.

 

Juges à l'oral

Frédéric-Georges Fontaine

Université Laval

Frédéric-Georges Fontaine a obtenu, en 1998, son B.Sc. en chimie de l’Université de Montréal pour ensuite entreprendre un Ph.D. en chimie organométallique à la même institution, qu’il compléta en 2002. Ses travaux de recherche effectués sous la supervision du Pr Zargarian lui ont permis d’obtenir la médaille d’or du gouverneur général du Canada. Après un séjour de 18 mois à UC Berkeley comme stagiaire postdoctoral du CRSNG, il débuta sa carrière professorale à l’Université Laval en 2004. Depuis 2013, il est professeur titulaire et se spécialise dans le développement de catalyseurs verts sans métaux pour plusieurs transformations d’importance industrielle, comme la transformation du CO2 en méthanol et la borylation des arènes. Publiés dans plusieurs journaux d’importance, notamment dans Science, ses travaux lui ont valu la mention d’être l’une des 10 découvertes scientifiques de l’année 2015 de Québec Science. Depuis mars 2018, il est titulaire de la Chaire de Recherche du Canada en catalyse verte et procédés sans métaux.

 

Pascal Léveillé

Université de Sherbrooke

Pascal Léveillé a effectué son baccalauréat à l’Université de Sherbrooke en chimie pharmaceutique avant de continuer au doctorat dans le laboratoire du Pr Claude Spino, travaillant sur le développement d’une synthèse totale efficace de l’antibiotique ionomycine. Depuis la fin de ses études graduées, il travaille à l’Université de Sherbrooke comme chargé de cours pour les cours de chimie organique et inorganique, ainsi qu’en tant que professionnel de recherche.

 

Olivier Sigouin

Intersand/Laboratoires Blücare

Olivier Sigouin est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en chimie inorganique de l’Université de Montréal. Il a, par la suite, réalisé à l’Université Laval des études de 3e cycle en chimie et en génie civil durant lesquelles il s’est intéressé à la science des matériaux de construction. Olivier a ensuite joint l’industrie à titre de chimiste et d’ingénieur R&D pour l’entreprise Techniseal, poste qu’il a occupé pour une période de 5 ans. Il occupe maintenant le poste de directeur de recherche et développement/assurance qualité pour les entreprises Intersand et Laboratoires Blücare, entreprises œuvrant dans le domaine de l’hygiène et de la santé animale. Il poursuit également, parallèlement à son emploi, une maîtrise en gestion de l’ingénierie à l’Université de Sherbrooke.

 

Karen Waldon

Université de Montréal

Karen Waldron est professeure de chimie analytique qui se spécialise en techniques de séparation, telles que l’électrophorèse capillaire, la chromatographie liquide et la spectrométrie de masse. Son groupe développe aussi des méthodes de préparation d’échantillon à l’échelle de microanalyse pour la caractérisation des protéines. Elle a formé 54 chercheurs et prononcé plus de 60 conférences invitées durant sa carrière à l’Université de Montréal. Elle est co-présidente du symposium international sur les micro-séparations et bioanalyses, MSB2019.org, qui aura lieu en mars 2019 à l’Université Oregon State.

 

Juges aux affiches

Stéphane Dorich

Inception Sciences Montréal

Stéphane Dorich a obtenu son baccalauréat en chimie à l’Université McGill. Il est ensuite allé à l’Université de Montréal afin de compléter une maîtrise, puis un doctorat au sein du groupe Hanessian, publiant une douzaine d’articles portant principalement sur la synthèse totale de produits naturels tels que la pactamycine, la daphniglaucin C et la cyclizidine. Depuis, Stéphane a travaillé dans les domaines du brevet et de l’enseignement au cégep, pour finalement atterrir en 2015 chez Vertex Pharmaceuticals, à Laval, où il a oeuvré comme chimiste médicinal dans le cadre de projets portant sur les maladies de Crohn et de fibrose kystique. Suite à la fermeture du site de Vertex en 2017, Stéphane a rejoint la dynamique équipe d’Inception Sciences Montréal afin de renouer avec des projets portant sur la maladie de Crohn.

 

René Gagnon

Université de Sherbrooke

René Gagnon a obtenu son Ph.D. en synthèse bio-organique en 1993 à l’Université Laval. Il a travaillé pendant 10 ans dans le milieu pharmaceutique en tant que responsable de la division analytique chez Tranzyme Pharma. Après un séjour de 4 ans en recherche sur les maladies génétiques au CHUS, il a joint le département de chimie de l’Université de Sherbrooke en tant que coordonnateur des laboratoires.

 

Céline Guégen

Université Trent

Céline Guéguen a effectué sa maîtrise à l’Université de Bretagne Occidentale, puis son doctorat à l’Université de Genève portant sur l’analyse de polluants et de contaminants dans l’environnement. Elle est, aujourd’hui, professeure associée à l’Université de Trent et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en science aquatique et biogéochimie. Ses travaux actuels portent sur la caractérisation et l’étude dynamique des composés organiques dissous dans les eaux naturelles, leurs impacts sur le transport et la biodisponibilité des métaux de traces en milieu aqueux, ainsi que sur les impacts d’une transformation biogéochimique de ces composés organiques dissous sur la toxicité et la spéciation des métaux. Céline Guéguen est également éditrice pour l’Environmental Science and Pollution Research, membre du comité du centre de qualité d’eau de Trent et coordonnatrice du programme de formation scientifique dans le Nord (PFSN).

 

Armand Soldera

Université de Sherbrooke

Armand Soldera est professeur au département de chimie de l’Université de Sherbrooke depuis 2002. La finalité des recherches qui se font au laboratoire de physico-chimie moléculaire (LPCM) que dirige Pr. Soldera est de mieux comprendre le lien entre le moléculaire et le macroscopique en associant simulation, expérience et théorie.  Pr. Soldera est aussi vice-doyen aux partenariats de la faculté des sciences. Il a été directeur du département de chimie de l’UdeS de 2010 à 2016, co-directeur puis directeur du Centre Québécois sur les Matériaux Fonctionnels (CQMF) de 2008 à 2014, directeur du Centre d’Études sur les Matériaux Optiques et Photoniques de l’UdeS de 2006 à 2010, membre du Conseil d’Administration de Calcul Québec, et membre de la commission enseignement du Groupe Français sur les Polymères.